Bref historique [en]

Le Consulat Général de France au Cap est, selon les archives du Ministère des Affaires étrangères, le plus ancien créé en Afrique sub-saharienne. En effet, c’est le 17 messidor, an XI (1803) que le Premier Consul conféra à un certain Gaillande le titre de sous-commissaire des Relations commerciales du Cap, équivalant à l’époque au titre de vice-consul ; essentiellement chargé du ravitaillement de la division navale du contre-amiral Linois. Gaillande resta en poste jusqu’au 10 janvier 1806, date de la prise du Cap par les Anglais.

Une agence consulaire rétribuée, dépendant de notre Consulat général à Londres, fut recréée après la chute du Premier Empire, en juin 1817, et confiée au Comte des Escotais ; celui-ci prit ses fonctions le 3 août 1818. L’agence ou vice-consulat du Cap fut érigée en Consulat en novembre 1848.

Le premier acte d’état civil auprès du Consulat Général de France au Cap semble être un mariage enregistré le 6 janvier 1871 entre Charles Marie Ernest de la Cornillière, résidant au Cap, et Mademoiselle Stella, Hendrina Hampt, originaire de Paarl.

JPEG - 30.3 ko

publié le 15/11/2016

haut de la page