Le vote électronique ne sera finalement pas mis en œuvre en 2017 pour les élections législatives

Le secrétaire d’État chargé du commerce extérieur et de la promotion du tourisme et des Français à l’étranger, M. Matthias Fekl, a annoncé le 6 mars 2017 à l’Assemblée des Français de l’étranger, réunie en session plénière cette semaine, que le vote électronique ne sera pas mis en œuvre cette année pour les législatives dans les onze circonscriptions électorales à l’étranger.

Cette décision a été prise sur la base des recommandations des experts de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes informatiques et en tenant compte du niveau de menace extrêmement élevé de cyberattaques qui pourrait affecter le déroulement du vote électronique. En raison de ce contexte, il a été jugé préférable de ne prendre aucun risque de nature à compromettre le scrutin législatif pour les Français de l’étranger.

Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international assumera pleinement sa responsabilité d’organisation d’un scrutin garantissant les droits de chaque électeur. L’exercice de votre droit de vote pour les législatives se déroulera donc dans des conditions identiques à celles de l’élection présidentielle. A cette fin, les Français inscrits sur les listes électorales pourront exercer leur droit de vote à l’urne ou par procuration dans les mêmes conditions que lors de l’élection présidentielle.

Pour rappel, vous pouvez établir vos procurationshttp://www.consulfrance-lecap.org/Vote-par-procuration auprès du Consulat général de France au Cap ou auprès de nos consuls honoraires à Port Elizabeth et à East London http://www.consulfrance-lecap.org/Ambassade-et-Consulats-en-Afrique.

publié le 07/03/2017

haut de la page